Une table pour deux

Accueil / Voir nouveaux textes
Voir anciens textes
Trouver par type
Trouver par prix
Trouver par sorties
Trouver par nom
Trouver par région
Podcast
English version



À propos de ce blog
Ce site offre des critiques honnêtes de restaurants de la région de Montréal et du reste du Québec. Nos textes sont plus près du récit que de la critique culinaire. Nous nous adressons aux amateurs de bons restaurants en offrant non seulement des opinions sincères mais aussi des comparaisons entre certains restaurants d'une même chaîne, ainsi que d'autres petites informations pratiques.

La liste des restaurants visités s'allonge régulièrement. Vous pouvez consulter la liste complète grâce à l'un des outils offerts en haut de cette colonne.



À propos de l'auteur
Nous sommes un couple d'amateurs de bons moments passés au restaurant. Parfois gourmands, mais surtout en quête d'expériences culinaires agréables à tous les niveaux. Vous pouvez nous écrire à cette adresse: table @ tablepourdeux.com.

Quelques sites que nous aimons
Il faut jouer avec sa nourriture
La déroutée
Montreal Breakfast Review
restaurants Angers Maine et Loire





Une table pour deux

Blog de plus de 400 critiques de restaurants de Montréal, du Québec et des alentours.
Liste de restaurants romantiques
Liste de restos pour la famille
Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter et sur Facebook. Nous postons des
liens culinaires intéressants ainsi qu'un occasionnel indice à propos de notre prochaine visite.







2010-01-28 - 05:22:00

Sao Sao

Sao SaoSao SaoC'était inévitable. Je savais que j'allais un jour devoir mentionner la critique d'une autre personne dans ce blogue. Je croyais par contre que ça attendrait encore quelques années. Enfin, il n'est jamais trop tôt pour bien faire.

J'ai proposé à Sandra d'aller manger au Sao Sao, sur le boulevard Taschereau (tout près de l'autoroute 10) à la suite d'un commentaire de Marie-Claude Lortie dans une de ses chroniques dans La Presse. Elle parlait d'un autre resto dans le même centre commercial et mentionna au passage "un excellent nouveau restaurant vietnamien où apporter son vin, Sao Sao". Difficile donc de résister à la tentation de l'essayer.

L'endroit est populaire. Nous avons attendu un petit moment avant d'être assis. Ça m'a permis d'observer le décor. Plutôt minimaliste: un peu de bambou. Sandra m'a fait remarquer au moment même où j'allais lui en parler que la clientèle était aussi assez particulière. Presque uniquement des Occidentaux, très peu de jeunes et (apparemment) de la classe aisée. Un resto quasi rempli de têtes grises. Assez particulier.

Si je peux me permettre un petit à-côté, j'aimerais vous mentionner le résultat de la discussion qui s'ensuivit. Nous avons essayé de comprendre ce qui se cache derrière ce type de clientèle et nous en sommes venus à la conclusion qu'il s'agissait probablement de lecteurs de La Presse qui ont lu une (récente) critique du Sao Sao. Ça en dit assez long sur l'avenir de la presse écrite au Québec.

Sao SaoSao SaoPour en revenir au resto, le menu comporte divers choix (soupe phô, viandes grillées, etc.). Sandra a décidé de prendre une soupe en entrée, suivie d'un poulet à la citronnelle. J'ai préféré essayer le rouleau printanier et le poulet grillé servi dans un bol avec des nouilles et un rouleau frit.

Notre serveur était bien gentil, mais je dois dire que le service était un peu trop lent. Nous avons dû attendre un bon moment avant que nos entrées (et ensuite nos plats) n'arrivent.

Mon rouleau était bien. Les aliments utilisés me semblaient frais, mais la sauce ne m'a pas particulièrement impressionné. Mon plat de poulet était similaire: des aliments frais, une présentation agréable, un goût agréable. Mais je me retrouve avec ce bon vieux problème: que dire à propos d'un restaurant dont la cuisine est bonne, mais pas impressionnante? Qu'est-ce qui distingue le Sao Sao d'un autre resto vietnamien? La présentation de ses assiettes, peut-être, mais pas leur goût.

J'ai été un peu surpris d'apprendre que les propriétaires du Sao Sao étaient les mêmes que ceux du Dao Vien, un endroit que nous avions trouvé fort sympathique. Je crois que je préférerais retourner au Dao Vien pour son originalité.

Ce que Sandra et moi avons eu de la difficulté à comprendre, c'est l'enthousiasme de Marie-Claude Lortie pour cet endroit. Peut-être est-ce à cause de mon choix d'assiette, mais je n'ai pas trouvé de raison d'y retourner plutôt qu'à un Chez Lien, par exemple. (Les deux offrent des plats très corrects.) Ultimement, c'est une question de goût. Et c'est une des raisons qui m'ont poussé à lancer ce blogue: tous les gens n'ont pas la même façon de voir (ou goûter) les choses. J'avais envie de présenter mon point de vue.

Sao SaoSao SaoComme je l'ai déjà mentionné pour d'autres restaurants, le Sao Sao est parfait pour apprendre à connaître la cuisine vietnamienne. Ou pour un petit souper entre amis où la conversation ne sera pas supplantée par l'exotisme des plats. Mais en ce qui me concerne, je préfère de loin un endroit tel que le (défunt) Liseron d'eau ou le Mimosa. Ou même... le Dao Vien.






3 commentaires

2010-02-16 - 01:50:34
Lise

Bonjour, je suis tombée sur votre commentaire et me permet de répondre et compléter votre critique car je lis occasionnellement votre blog que j'avais découvert lors de la critique pour notre autre restaurant le Dao vien et qu'aussi j'avoue, je suis une gourmande et exploratrice de restaurants avant tout!
Alors, en effet, le Sao Sao n'a pas la prétention de réinventer la cuisine vietnamienne ou de recréer le charme de l'unicité et de l'intimité du Dao vien ( qui a toute une histoire grâce à ses fameux rouleaux que vous aviez goutés) mais nous l'avons réalisé et voulu différemment afin qu'il soit et reste un restaurant convivial, familiale et sans chichi à l'exemple de notre culture. C'est vrai , c'est un bon restaurant pour apprendre la cuisine vietnamienne car c'était un peu notre but, la «démocratiser» (et essayer de laisser les général tao et les plats thailandais à leur vrai propriétaire) pour nous concentrer sur ce que l'ont fait de mieux , des pho, des grillades, des rouleaux , des salades et des Che pour tout le monde: des viet, des québécois, des latinos ou des chinois... Et des fois quand vous voyez la salle remplie de nouveaux clients explorateurs, des amateurs et clients connaisseurs on se dit qu'on a réussi en 1 an une partie de la job!
Au plaisir de vous revoir au Sao Sao ( je vous ferais goûter des plats moins classiques que ce que vous avez commandés!) ou au Dao vien pour nos rouleaux banh cuon ...

Lise.




2010-02-17 - 16:17:21
Thierry

Bonjour Lise. Merci d'avoir pris le temps de nous écrire. J'apprécis vots commentaires.

J'espère que je n'ai pas laissé l'impression que le Sao Sao était un mauvais restaurant. Bien au contraire, tout y était bon. Le hic est que, à force d'essayer de nouveaux endroits, Sandra et moi cherchons de plus en plus les restos uniques. Je dois ensuite réussir à écrire quelque chose qui reflète bien l'endroit visité tout en ne masquant pas nos sentiments...

Comme je le mentionne ci-dessus, le Sao Sao offre une nourriture de qualité. Si un de vos buts était de démocratiser la cuisine vietnamienne, je trouve que c'est très réussi. J'ai même récemment recommandé votre restaurant à quelqu'un qui avait envie d'un repas asiatique dans les environs.

Au plaisir d'avoir de vos nouvelles à l'occasion. Et merci pour l'offre de nous faire essayer quelques plats "moins classiques".




2012-05-13 - 22:33:10
Mathieu

J'ai eu la même impression! J'y retournerais essayer autres choses sans doute!

Et en passant, est-ce que c'est possible qu'on se soient rencontrés là-bas? J'ai échangé deux mots avec quelqu'un qui tenait l'article de La Presse en question... Ce serait vraiment un drôle de hasard!!






Pour laisser un commentaire, remplissez ce formulaire.

Votre nom ou alias
Votre site web
Votre adresse de courriel (optionnel)
Vos commentaires