Une table pour deux

Accueil / Voir nouveaux textes
Voir anciens textes
Trouver par type
Trouver par prix
Trouver par sorties
Trouver par nom
Trouver par région
Podcast
English version



À propos de ce blog
Ce site offre des critiques honnêtes de restaurants de la région de Montréal et du reste du Québec. Nos textes sont plus près du récit que de la critique culinaire. Nous nous adressons aux amateurs de bons restaurants en offrant non seulement des opinions sincères mais aussi des comparaisons entre certains restaurants d'une même chaîne, ainsi que d'autres petites informations pratiques.

La liste des restaurants visités s'allonge régulièrement. Vous pouvez consulter la liste complète grâce à l'un des outils offerts en haut de cette colonne.



À propos de l'auteur
Nous sommes un couple d'amateurs de bons moments passés au restaurant. Parfois gourmands, mais surtout en quête d'expériences culinaires agréables à tous les niveaux. Vous pouvez nous écrire à cette adresse: table @ tablepourdeux.com.

Quelques sites que nous aimons
Il faut jouer avec sa nourriture
La déroutée
Montreal Breakfast Review
restaurants Angers Maine et Loire





Une table pour deux

Blog de plus de 400 critiques de restaurants de Montréal, du Québec et des alentours.
Liste de restaurants romantiques
Liste de restos pour la famille
Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter et sur Facebook. Nous postons des
liens culinaires intéressants ainsi qu'un occasionnel indice à propos de notre prochaine visite.







2011-04-30 - 17:49:48

Les plaisirs coupables

Les plaisirs coupablesLes plaisirs coupablesIl n'y a pas plus "centre-ville" à Montréal que l'intersection des rues Peel et Ste-Catherine. Les plus grands magasins y sont et la foule rend souvent la circulation difficile. Mais où manger dans les environs? Ce ne sont pas les choix qui manquent. Je crois que nous avions envie de quelque chose de cochon, car le menu du resto Les plaisirs coupables nous a plu.

Ouvert par Jean-François Plante (aussi propriétaire de l'Aromate), le décor du restaurant est assez particulier. Beaucoup de rouge, un mobilier style bistro et une atmosphère "lounge". Sandra m'a répété au moins deux fois qu'elle trouvait que ça ressemblait à une chambre de motel. Je n'irais peut-être pas jusque-là, mais ça m'a bien fait rire.

Le menu du Plaisirs coupables est... cochon. Je ne crois pas que je pourrais le décrire autrement. On y retrouve des variations de poutine, des hambourgeois, du macaroni, des saucisses, des côtes levées, du pâté chinois au canard, etc. Et pour presque tous ces plats, une description qui donne l'eau à la bouche.

Les plaisirs coupablesLes plaisirs coupablesAlors, avec tant de mets intéressants, qu'avons-nous choisi? Comme "entrée", une poutine au vieux cheddar, lardons et Dijonnaise. Elle était bonne, mais très salée. La taille était correcte, pas trop grosse. Très bien pour un plat à partager.

Par la suite, Sandra s'est laissé tenter par le pâté chinois à l'effiloché de canard, maïs fumé et gratin dauphinois. Je crois qu'elle a généralement apprécié son choix, mais elle m'a souvent répété que c'était trop salé. J'ai préféré essayer le macaroni aux trois fromages et lardons (encore des lardons!). Mon opinion ressemblait à celle de Sandra: un plat savoureux, pas subtil, et très salé. Bon, vu la présence des lardons, le contraire aurait été surprenant. Mais sur trois plats, les trois nous ont paru contenir beaucoup trop de sel.

C'est en attendant notre dessert (eh oui) que nous avons constaté que le service laissait un peu à désirer. Notre serveuse était polie et assez gentille. Mais elle était tellement occupée que nous avions à peine le temps de lui demander quelque chose avant qu'elle ne disparaisse. Il nous fallut l'interpeller une ou deux fois pour qu'elle puisse apporter tout ce que nous voulions pour notre dessert.

Les choix de desserts sont tout aussi cochons que le reste. Nous avons partagé une assiette de brownies à la Caramilk fondante et au caramel de fleur de sel. C'était très savoureux, il va sans dire, mais pas le moindrement subtil. La portion était très correcte. J'ignore encore si j'en reprendrais, mais je n'ai pas été déçu.

Les plaisirs coupablesLes plaisirs coupablesLe hic avec le restaurant Les plaisir coupables est que la nourriture est tout aussi tape-à-l'oeil que, hmmm, disons "tape-à-langue". Sur le coup, c'est impressionnant. Mais on se rend compte que les saveurs sont si prononcées que c'est un peu comme se faire frapper avec une massue. À la longue, on s'en lasse. Ce sont des plats qui sont parfaits pour un 5 à 7 après le travail où les gens sont plus préoccupés par les conversations que par leur assiette. Mais je n'irais pas là pour un petit souper romantique.






0 commentaires



Pour laisser un commentaire, remplissez ce formulaire.

Votre nom ou alias
Votre site web
Votre adresse de courriel (optionnel)
Vos commentaires