Une table pour deux

Accueil / Voir nouveaux textes
Voir anciens textes
Trouver par type
Trouver par prix
Trouver par sorties
Trouver par nom
Trouver par région
Podcast
English version



À propos de ce blog
Ce site offre des critiques honnêtes de restaurants de la région de Montréal et du reste du Québec. Nos textes sont plus près du récit que de la critique culinaire. Nous nous adressons aux amateurs de bons restaurants en offrant non seulement des opinions sincères mais aussi des comparaisons entre certains restaurants d'une même chaîne, ainsi que d'autres petites informations pratiques.

La liste des restaurants visités s'allonge régulièrement. Vous pouvez consulter la liste complète grâce à l'un des outils offerts en haut de cette colonne.



À propos de l'auteur
Nous sommes un couple d'amateurs de bons moments passés au restaurant. Parfois gourmands, mais surtout en quête d'expériences culinaires agréables à tous les niveaux. Vous pouvez nous écrire à cette adresse: table @ tablepourdeux.com.

Quelques sites que nous aimons
Il faut jouer avec sa nourriture
La déroutée
Montreal Breakfast Review
restaurants Angers Maine et Loire





Une table pour deux

Blog de plus de 400 critiques de restaurants de Montréal, du Québec et des alentours.
Liste de restaurants romantiques
Liste de restos pour la famille
Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter et sur Facebook. Nous postons des
liens culinaires intéressants ainsi qu'un occasionnel indice à propos de notre prochaine visite.







2014-11-23 - 17:28:10

Impasto

ImpastoImpastoPas facile d’avoir une réservation au Impasto. Il faut en général attendre quelques jours si on désire souper vendredi ou samedi soir. L’endroit est effectivement très populaire. Notre réservation était pour le premier de deux services (18h30 et 21h, je crois). Et à 18h15 la salle à manger était déjà presque pleine.

Ce très branché restaurant italien est le fruit d’une collaboration entre Stefano Faita et Michele Forgione, deux chefs bien connus de la région de Montréal. Les attentes de Sandra étaient élevées, avec raison. Nous avions particulièrement apprécié la cuisine de Michele Forgione lorsqu’il était encore chez Osteria Venti.

Qui dit branché, trop souvent, dit bruit. Et le Impasto ne fait pas exception à la règle. On pouvait s’entendre parler, heureusement. Mais nous étions assis près d’un petit groupe dont l’un des membres se mettait spontanément à parler très fort sans raison, ce qui empirait rapidement le niveau de bruit de la petite salle à manger.

ImpastoImpastoLe menu se résume sur une page, mais les choix sont tous intéressants. Les entrées de foie gras de canard et la sélection de charcuterie artisanale nous attiraient. De même que les quatre choix de pâtes et quatre choix de viande proposés ce soir-là. Nous avons eu besoin d’un bon moment pour nous faire une idée.

Finalement, Sandra a opté pour la salade de betteraves (avec noisettes et fromage frais) en entrée, suivi des Bigoli integrali (des pâtes au ragoût de canard, bette à carde, champignons et beurre de coing). J’ai préféré prendre la saucisse maison en entrée. Mais je n’arrivais pas à me brancher pour le reste. Heureusement, nous pouvions choisir une demi-portion, ce qui a grandement simplifié les choses. Mes choix? Une demi-portion de Cavatelli alla Norcina (avec saucisse de porc maison, truffes noires et crème) et une demi-portion de linguine à l’encre de seiche avec palourdes, de ‘nudja (normalement de la saucisse de porc qui s’étend) et de bottarga de mullet (de la poutargue).

ImpastoImpastoNous étions tous deux satisfaits de nos entrées. Sandra m’a dit que sa salade de betteraves était tout à fait comme elle l’aimait. Ma saucisse était savoureuse et juteuse, mais j’ai trouvé le prix de 15$ un peu exagéré.

Pour les pâtes, l’expérience fut tout autre. L’assiette de bigoli de Sandra nous a laissés perplexes, c’est le moins qu’on puisse dire. Sa première constatation: les pâtes étaient trop al dente. Elle a poursuivi en m’expliquant qu’un après goût sucré lui plaisait peu (sans doute à cause du beurre de coing) et que l’absence de parmesan n’aidait pas. En plus de tout ça, son assiette était tiède. Elle était vraiment déçue de son choix. On aurait dit que tout était trop subtil et qu’aucune saveur ne prenait sa place. Elle m’a fait goûter à un bon morceau de canard. Canard vous avez dit? J’ai cherché le goût en vain un bon moment sans le trouver. Je la comprenais. Peut-être le choix de champignon devrait-il être reconsidéré.

Mes pâtes étaient beaucoup plus plaisantes. La cuisson des pâtes dans les deux plats était bonne, heureusement. Et la sauce des cavatelli était crémeuse à souhait. Par contre, à mon goût, les deux plats étaient trop salés. J’acceptais ce détail à propos des linguine, mais moins pour les cavatelli. Même si les deux plats étaient savoureux, je n’étais pas ravi plus qu’il le fallait. J’avais goûté des pâtes similaires à d’innombrables autres restaurants italiens. Des plats réussis? Oui, mais d’une simplicité un peu décevante, vu la réputation du Impasto.

ImpastoImpastoNotre repas au Impasto était typique du genre d’expérience qui me fait remettre en question mes capacités en tant que blogueur. Cet endroit emballe les gens depuis des mois. Sommes-nous des tarés qui ne connaissent rien à la cuisine? Dans mon cas, probablement… Mais à bien y penser, la raison d’être de ce blogue est de raconter nos expériences culinaires le plus honnêtement possible, sans nous protéger derrière une quelconque réputation de grands gastronomes. Et la vérité par rapport à ce repas est la suivante: nous étions tous deux très déçus de notre expérience. Nos attentes étaient-elles trop hautes? Peut-être, mais j’en doute. Sommes-nous tombés sur une mauvaise soirée? Possiblement. Mais contrairement à un(e) critique de resto professionnel(le) qui a les moyens de se payer le même restaurant deux ou trois fois pour se faire une idée, comme la plupart des gens, nous n’avons pas ce genre de budget. Notre première impression est souvent la seule qui soit possible. Et dans ce cas-ci, elle sera la seule pour un bon moment, malheureusement.






4 commentaires

2014-11-24 - 16:50:29
Patricia

Depuis le nombre d'années que je vous suis et que je lis ce blogue, vos critiques représentent le plus fièrement les goûts de "monsieur et madame tout-le-monde". Je me fies beaucoup plus a vos commentaires que ceux des critiques journalistiques. Lâchez pas, c'est toujours un plaisir!



2014-11-25 - 07:59:19
Thierry

Merci pour ce très gentil commentaire, Patricia. Sandra et moi étions très heureux de le lire.




2014-12-02 - 17:09:10
Katryn

Je reprends ce que dit Patricia... je vous lis depuis plusieurs années, je suis moi-même dans la restauration et dans tous les cas, vos commentaires reflètent ce que j'entends, ce que je constate moi-même!

Impasto ne fait pas l'unanimité...! Ne vous traitez pas de taré...

Au plaisir de lire votre prochaine découverte!




2014-12-02 - 19:43:52
Thierry

Merci aussi Katryn. Ça fait toujours plaisir de savoir que nous avons des lecteurs de longue date qui aiment ce que nous faisons.

Et je suis aussi content de savoir que nous ne sommes pas seuls avec cette opinion. :-)






Pour laisser un commentaire, remplissez ce formulaire.

Votre nom ou alias
Votre site web
Votre adresse de courriel (optionnel)
Vos commentaires
Vérification pour réduire les pourriels: entrez le numéro affiché ci-contre

Numéro: