Une table pour deux

Accueil / Voir nouveaux textes
Voir anciens textes
Trouver par type
Trouver par prix
Trouver par sorties
Trouver par nom
Trouver par région
Podcast
English version



À propos de ce blog
Ce site offre des critiques honnêtes de restaurants de la région de Montréal et du reste du Québec. Nos textes sont plus près du récit que de la critique culinaire. Nous nous adressons aux amateurs de bons restaurants en offrant non seulement des opinions sincères mais aussi des comparaisons entre certains restaurants d'une même chaîne, ainsi que d'autres petites informations pratiques.

La liste des restaurants visités s'allonge régulièrement. Vous pouvez consulter la liste complète grâce à l'un des outils offerts en haut de cette colonne.



À propos de l'auteur
Nous sommes un couple d'amateurs de bons moments passés au restaurant. Parfois gourmands, mais surtout en quête d'expériences culinaires agréables à tous les niveaux. Vous pouvez nous écrire à cette adresse: table @ tablepourdeux.com.

Quelques sites que nous aimons
Il faut jouer avec sa nourriture
La déroutée
Montreal Breakfast Review
restaurants Angers Maine et Loire





Une table pour deux

Blog de plus de 400 critiques de restaurants de Montréal, du Québec et des alentours.
Liste de restaurants romantiques
Liste de restos pour la famille
Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter et sur Facebook. Nous postons des
liens culinaires intéressants ainsi qu'un occasionnel indice à propos de notre prochaine visite.







2011-10-12 - 14:37:07

Five-o

Five-oFive-oPour la première fois en quatre jours, le ciel d'Ogunquit commençait à se dégager. Bon, il était 17h et la journée était presque terminée, mais ce n'était pas grave. Nous étions heureux de voir un peu de beau temps. Et pour fêter ce beau temps, nous étions à la recherche d'un restaurant de meilleure qualité que celui que j'avais choisi la veille (le Jackie's Too).

Sandra a beaucoup aimé le menu du Five-o, situé sur Shore Road, à quelques pas du "centre-ville" d'Ogunquit. Mais en arrivant, vers 20h30, nous avons appris que la salle à manger était fermée. Heureusement, le bar était encore ouvert et on pouvait commander des plats des menus des deux sections pour encore 30 minutes.

La ville a beaucoup changé depuis 20 ans. Quelques-uns de mes restaurants favoris ont fermé leurs portes, des restaurants ethniques ont ouvert les leurs (deux restaurants thaïlandais dans cette toute petite ville, c'est surprenant), certains commerçants parlent français et la région est devenue très "gay-friendly". C'est l'évolution lente, mais constante d'Ogunquit qui a permis l'arrivée d'endroits comme le Five-o, un resto-bar aux allures branchées et à la cuisine moderne.

Five-oFive-oEnfin, ici branché est un terme relatif. Lorsque la majorité des restaurants d'une ville ont un décor de snack-bar ou de capitainerie, ça ne prend pas grand-chose pour avoir l'air moderne. Mais le Five-o n'a pas que de l'ambiance. La carte nous semblait aussi très intéressante, mais je vous laisserai aller la consulter vous-mêmes sur le site web, car chaque plat est différent et ça me prendrait quelques paragraphes pour bien détailler ce qu'on y trouve.

Par contre, je vais vous dire ce que nous avons commandé. Pour commencer, trois entrées à partager parmi un choix de neuf ou dix. Nous avons choisi les arancini avec chèvre fouetté, les poivrons aigres-doux et les olives castelvatrano à l'ail grillé. C'était délicieux: des goûts bien étudiés qui mettaient tout en valeur sans sacrifier certaines des saveurs. Nous aurions facilement pu ne manger que des entrées pour souper sans le moindre regret.

Mais vous nous connaissez, nous devions essayer d'autres plats du menu. Sandra a choisi les gnocchis avec chanterelles, maïs, prosciutto grillé et sauce crémeuse alors que j'ai préféré les linguine au pesto avec tomates grillées et feta. Dans les deux cas, nous avons adoré nos assiettes. Sandra m'a dit qu'elle avait l'impression de manger dans un grand restaurant. J'y ai goûté et je dois dire que c'était original et agréable, mais je me serais passé du maïs. Mon plat m'a un peu moins impressionné, mais c'est probablement parce que j'avais décidé d'essayer quelque chose d'un peu moins original. Tout était quand même impeccable. Mes pâtes étaient bien cuites et le pesto était délicieux. Le feta, fait localement, était plus doux, moins salé, ce qui lui permettait d'ajouter une touche spéciale au pesto sans en écraser le goût.

Five-oFive-oLe Five-o fut une des belles découvertes culinaires de notre voyage. En plus d'une ambiance décontractée, d'un service amical et attentionné et d'une cuisine surprenante et raffinée, ce fut un des repas les moins chers de notre semaine. À essayer lorsque vous aurez eu votre plein de fruits de mer panés.






0 commentaires



Pour laisser un commentaire, remplissez ce formulaire.

Votre nom ou alias
Votre site web
Votre adresse de courriel (optionnel)
Vos commentaires