Une table pour deux

Accueil / Voir nouveaux textes
Voir anciens textes
Trouver par type
Trouver par prix
Trouver par sorties
Trouver par nom
Trouver par région
Podcast
English version



À propos de ce blog
Ce site offre des critiques honnêtes de restaurants de la région de Montréal et du reste du Québec. Nos textes sont plus près du récit que de la critique culinaire. Nous nous adressons aux amateurs de bons restaurants en offrant non seulement des opinions sincères mais aussi des comparaisons entre certains restaurants d'une même chaîne, ainsi que d'autres petites informations pratiques.

La liste des restaurants visités s'allonge régulièrement. Vous pouvez consulter la liste complète grâce à l'un des outils offerts en haut de cette colonne.



À propos de l'auteur
Nous sommes un couple d'amateurs de bons moments passés au restaurant. Parfois gourmands, mais surtout en quête d'expériences culinaires agréables à tous les niveaux. Vous pouvez nous écrire à cette adresse: table @ tablepourdeux.com.

Quelques sites que nous aimons
Il faut jouer avec sa nourriture
La déroutée
Montreal Breakfast Review
restaurants Angers Maine et Loire





Une table pour deux

Blog de plus de 400 critiques de restaurants de Montréal, du Québec et des alentours.
Liste de restaurants romantiques
Liste de restos pour la famille
Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter et sur Facebook. Nous postons des
liens culinaires intéressants ainsi qu'un occasionnel indice à propos de notre prochaine visite.







2013-06-30 - 16:01:19

Allô mon coco

Allô mon cocoAllô mon cocoVous savez que vous avez une bonne blonde lorsqu'elle accepte de vous suivre très tôt un samedi matin au Dix30 pour être parmi les premières personnes à mettre les pieds dans un tout nouveau Apple Store. Dans le cas de Sandra, je savais que j'avais une bonne blonde bien avant ça, mais elle continue de m'épater avec ces petits gestes. Elle est entrée avec moi dans le magasin, a ramassé un chandail gratuit qu'elle m'a rapidement donné avant de me quitter pour se rendre au HR2 voisin. Bon, à chacun ses priorités, j'ai quand même apprécié sa présence et le fait d'avoir un second chandail (très décevant côté design, en passant).

Après tant d'émotions, il nous fallait bien déjeuner. En cherchant une place de stationnement, nous avons vu qu'un nouveau restaurant offrant des déjeuners venait d'ouvrir tout près. Nous nous sommes donc dirigés vers le Allô mon coco.

Ce quartier du Dix30 (le Carré Dix30) étant nouveau, j'ai été surpris de constater combien de personnes faisaient la file pour avoir une place. Nous avons dû attendre presque 20 minutes. C'est en faisant le pied de grue que j'ai analysé le décor de la salle à manger. Ça semble propre, très propre même. L'amalgame de blanc, de rouge et de jaune laisse croire qu'on s'apprête à prendre place dans un endroit fraîchement récuré. Par contre, les banquettes donnent malheureusement l'impression de manger dans une cafétéria.

Côté menu, il y a des céréales, des oeufs (réguliers ou "bénédictine"), des omelettes, du pain doré, des gaufres maison, des crêpes et des "déjeuners coco" qui combinent quelques-uns des choix précédents. Sandra a opté pour la gaufre coco avec deux oeufs et des fruits. Quelle surprise, j'ai préféré la crêpe choco coco aux bananes avec pommes de terre, oeuf et bacon.

En attendant nos plats, Sandra m'a mentionné que son café au lait était bon. C'est déjà ça.

Allô mon cocoAllô mon cocoJe ne suis pas certain que ce détail ressorte sur mes photos, mais les portions sont généreuses. La gaufre de Sandra était recouverte de fruits alors que ma crêpe était remplie de bananes et de chocolat. Les pommes de terre ont réussi à se distinguer, car contrairement à la plupart des restos du genre, celles-ci étaient assaisonnées plutôt que d'être simplement salées. Wow! Quel concept. Le bacon était cuit à mon goût (c'est-à-dire qu'il n'était pas calciné) et les oeufs brouillés étaient... brouillés. Comme partout, c'était encore du Nutella qui faisait office de chocolat. Mais au moins, le Allô mon coco le lésinait pas sur la quantité. Ma crêpe en était remplie.

Naturellement (et malheureusement), pas l'ombre d'un pot de sirop d'érable sans payer de supplément. Mon sirop de poteau était parfaitement décevant, comme il se doit. Ceux qui me lisent depuis longtemps savent à quel point je déteste cette pratique alors je vous épargnerai ma traditionnelle crise sur ce sujet.

Autre hic, Sandra a découvert un morceau bizarre dans sa gaufre. Une sorte de bidule noirci qui n'avait définitivement pas sa place dans une assiette. Nous l'avons montré à notre serveuse qui l'a ensuite apporté à sa gérante. Après des excuses de cette dernière, nous avons eu droit à un rabais à peu près équivalent au prix du plat de Sandra. Vous seriez surpris d'apprendre à quelle fréquence nous avons des trucs bizarres qui se retrouvent dans nos assiettes. C'est déplaisant, mais si nous ne sommes pas obligés de payer le plat en question, je trouve ça pardonnable. Malheureusement, c'est rarement le cas. C'est tout à l'honneur d'Allô mon coco d'avoir proposé un rabais sans rechigner.

Allô mon cocoAllô mon cocoSi je fais fi de ces deux points plus négatifs, je crois que ce déjeuner a été plutôt agréable. Le service était bien, les mets étaient savoureux et le prix, un peu plus haut que la moyenne, était raisonnable vu la taille des portions. Nous allons leur laisser quelques mois encore pour terminer le nettoyage de leurs équipements et ensuite nous retournerons probablement faire un tour au Allô mon coco du Quartier Dix30.






0 commentaires



Pour laisser un commentaire, remplissez ce formulaire.

Votre nom ou alias
Votre site web
Votre adresse de courriel (optionnel)
Vos commentaires